Rectangle  
          L'Univers du Cerveau  
line decor
:   --: HOME / ACCUEIL                  
line decor
   

English version The way we are thinking... by Erin Larcher

Our way of thinking determines more than we realize the society in which we are living and its future. I am always very surprised by the people reactions to the words we use. If, for example, I say “Alcohol contains 0 % carbohydrate” and that someone answers “but no, there is carbohydrate in alcohol”, that means that, in his mind, he is confusing “alcohol” with “alcoholic drinks”. That does not change anything to the fact that alcohol really does not contain any carbohydrate; on the other hand, alcoholic drinks in which sugar or sugary drinks are added contain obviously some. Likewise, if someone asks “Do you like Charles Trenet?” and that the one interrogated answers “no”, most people will understand that he does not like the songs of Charles Trenet. Yet, the question was “do you like Charles Trenet?” Right! No, he does not like Charles Trenet but he likes his songs, sang by someone else.
This would be harmless if everything, or almost everything, nowadays, was not based on the interpretation of the words rather than on their real meaning. It is very difficult then to discuss something precise with somebody if from the beginning you are not already on the same wavelength. Yet, discussing between people who have already the same opinion is not very useful to the community.
The problem is if we do not train our brain to constantly think straight, as objectively as possible, we are becoming easier and easier targets for the merchants of doubt, the manipulators of all kinds, the propagandists and the promoters of so-called progress which are more likely to kill us in the end than anything else. We help therefore building, deconstructing and reconstructing societies on defective bases and mostly, in the long run, against ourselves. The trends and tendencies are the most striking testimonies; the takeover of multinationals of our daily lifes, the most terrifying one.

previous / précédent PREVIOUS            /            NEXT next


 
 
France version La façon dont nous pensons... by Erin Larcher

Nous réalisons peu à quel point notre façon de penser détermine la société dans laquelle nous vivons et son futur. Je suis toujours très surprise des réactions des gens aux mots que nous pouvons employer. Si je dis par exemple « l’alcool contient 0 % de glucides » et que quelqu'un me répond « mais non, l’alcool contient des glucides », c’est que, dans sa pensée, il confond « alcool » et « boissons alcoolisées ». Ce qui ne change rien au fait que l’alcool ne contient vraiment pas de glucides ; par contre, toutes les boissons alcoolisées dans lesquelles on a rajouté du sucre ou des boissons sucrées en contiennent forcément. De même, si quelqu'un demande « Aimez-vous Charles Trenet ? » et que l'interrogé réponds « non », la plupart des gens comprendront qu'il n’aime pas les chansons de Charles de Trenet. Or, la question était bien « Aimez-vous Charles Trenet ? ». Eh bien ! non, il n’aime pas Charles Trenet, mais il aime bien ses chansons, chantées par quelqu’un d’autre.
Ce serait anodin si tout, ou presque tout, de nos jours, n’était basé sur l’interprétation des mots plutôt que sur leur signification réelle. Difficile alors de discuter de quelque chose de précis avec quelqu’un si dès le départ vous n’êtes pas déjà sur la même longueur d'onde. Or, débattre entre personnes qui ont déjà la même opinion n'est guère utile à la communauté.
Le problème est que si nous n’entrainons pas notre cerveau à constamment penser juste, le plus objectivement possible, nous devenons des cibles de plus en plus faciles pour les marchands du doute, les manipulateurs en tout genre, les propagandistes et les promoteurs de soi-disant progrès qui finiront plus probablement par nous tuer à la fin qu'autre chose. Nous contribuons ainsi à construire, déconstruire et reconstruire des sociétés sur des bases erronées et le plus souvent, à la longue, contre nous-mêmes. Les modes et tendances en sont les témoignages les plus criants ; la prise de pouvoir des multinationales sur nos vies de tous les jours, le plus terrifiant.

previous / précédent PRÉCÉDENT              /              SUIVANT next


 
 
  © 1997-2017 Erin Larcher                                                                                    All right reserved